Comment développer la motricité et la croissance de l’enfant ?

Le développement de la motricité de l’enfant est passe par de grandes étapes depuis sa naissance à l’âge de 5 ans.

La motricité et la croissance de l’enfant en quelques lignes

En quelques lignes, voici comment se développe la motricité globale d’un enfant normal :
• A la naissance (0 moi) : bébé est encore porté ou couché sur le dos.
• Entre 2 et 3 mois : il arrive à soulever la tête et la poitrine tout seul.
• A 4 mois : il peut réaliser plus de mouvements en basculant d’une position couchéesur le dos vers une position couchée sur le ventre.
• A 5 mois : il commence à jouer et apprend à s’asseoir tout seul.
• A 6 mois : il peut s’asseoir correctement.
• A 7 mois et 8 mois : Il rampe et commence à apprécier à se déplacer tout seul.
• De 9 à 10 mois : il se déplace à 4 pattes et commence à se tenir debout tout seul.
• De 10 à 11 mois : il commence à marcher en prenant appui sur les mobiliers et tout ce qu’il voit devant lui.
• A partir de 12 mois : les premiers pas encore assez maladroits
• A partir de 13 mois : il marche tout seul avec confiance
• A partir de 18 mois : c’est la course, il ne tient plus à sa place et il commence à sauter sur ses pieds
• A trois ans : il est tout à fait indépendant, certains enfants arrivent même à s’habiller tout seul à cet âge.
• De quatre à cinq ans : il est capable de monter sur un vélo

Renforcer le développement de la motricité et la croissance de l’enfant

Il est possible de renforcer le développement de la motricité et la croissance de l’enfant. Comment ? Pour cela, privilégiez l’allaitement au sein, car le lait maternel est meilleur que le lait industriel. Ce lait a de nombreux bienfaits sur l’enfant et son développement psychomoteur et santé en générale. Le lait maternel peut être combiné avec le lait industriel si la maman est souvent absente (acheter un préparateur de biberon pour faciliter la préparation des repos de bébé, découvrez en plus ici). Certains parents privilégient le massage pour leurs enfants, les effets sur l’enfant sont aussi incontestables.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *