Le shiatsu nous vient du Japon, d’où plusieurs écoles ont été
créées et donc plusieurs méthodes.

C’est un art de bien-être qui se pratique avec des huiles essentielles sur une personne habillée. Le shiatsu est une médecine chinoise.

Différentes manoeuvres seront effectuées à l’aide des pouces, des paumes, des avant-bras et parfois des coudes.

Dès la première séance, le receveur ressent une profonde relaxation et ce pendant plusieurs jours. Mais le shiatsu est bien plus vaste que cela.

Différents outils sont mis à la disposition du praticien :

Les méridiens d’énergies

Des pieds à la tête et jusqu’au bout des doigts, le corps est parcouru de douze méridiens bilatéraux principaux (plus deux le long de la colonne vertébrale).

Ceux-ci sont parcourus à leur tour de plusieurs centaines de points d’énergie ayant chacun plusieurs fonctions.

Selon l’intensité de la pression, sa durée et sa localisation, l’énergie ou KI réagit de différentes manières et a une incidence sur la santé.

Le tao du YIN et du YANG

“La vérité est au centre du tao”. Celui-ci est une harmonie de deux formes opposées et surtout pas une dualité.

L’homme est yang, la femme est yin et seule l’harmonie des deux peut donner une naissance.

Sur les douzes méridiens évoqués précédemment, six sont yin (ils sont en relation avec les organes vitaux) et les six autres sont yang (ils sont en relation avec les organes secondaires).

La loi des cinq éléments

L’eau, le bois, le feu, la terre et le métal sont les cinq éléments issus de la médecine chinoise.

Ceux-ci sont en relation avec les différents organes yin et yang du corps. La loi des cinq éléments est gouvernée par plusieurs cycles.

“l’eau nourrit le bois, le bois alimente le feu, le feu fertilise la terre, la terre contient le métal, le métal coule comme l’eau”

C’est grâce à ces différents outils que le shiatsu peut non seulement procurer une relaxation mais aussi maintenir un bon état de santé.